• Reef Check

    Comme chaque année depuis 2003 nous venons de participer (le 5 février) au suivi annuel de l'état de santé des récifs coraliens de Hienghène dans le cadre du programme Reef Check.

    Trois sites sont concernés par ce suivi : le récif frangeant de Koulnoué, le récif intermédiaire de l'îlot Hiengabat et le récif extérieur de Donga Hienga.

    Le programme Reef Check est une initiative internationale qui se veut simple et à la portée de tous car elle nécessite un minimum de connaissances scientifiques et naturalistes.

    Selon une procédure standardisée sur le plan international, Reef Check consiste à observer de manière régulière l’évolution de l’état de santé de récifs sentinelles.

    Ces observations sont généralement réalisées par des bénévoles sous l’encadrement d’un scientifique du milieu marin.

    Cette année le suivi a été réalisé sous l'autorité de Sandrine JOB.
     

    Cliquez pour agrandir
    Sandrine JOB
    Environmental Consultant
    Expertise/Advices on Reef Studies
    New Caledonia


    Les méthodes utilisées sont simples, afin de permettre à des non scientifiques de participer à cette opération.

    Il s’agit d’explorer les zones récifales (lagons et/ou pentes externes),  sur une distance de 100 mètres.

    Les stations de suivi sont matérialisées par des piquets métalliques pour pouvoir retrouver la même zone l’année suivante et faire un suivi à long terme.

    Le suivi porte sur 3 groupes d’organismes marins :

    - les animaux benthiques (qui vivent au fond) : les concombres de mer, oursins, bénitiers, trocas, étoiles de mer, langoustes, popinées et cigales de mer 

    - les coraux : différenciés selon leur forme de croissance (branchus, massifs, tabulaires, coraux mous, etc.)

    - les poissons : poissons-papillons (indicateurs de l’état de santé des récifs, plus il y en a plus le récif est en bonne santé), poissons fréquemment consommés (perroquets, loches truite, loches bleues, dawa, picots, casteix, saumonées, grosses lèvres, bossus) et le Napoléon. La taille des poissons est également notée.

    De plus, pour chaque station inventoriée, une fiche descriptive est remplie, et les points GPS sont notés.

    Les données recueillies lors de chaque intervention sur le terrain sont saisies dans les fiches standardisées et dans une base de données internationale (CoRéMo) puis analysées au moyen d’un logiciel informatique pour fournir rapidement un bilan annuel.

    Les bilans annuels sont ensuite relayés aux organismes compétents. Ils ont pour but d’informer sur l’évolution de l’état de santé des récifs coralliens de ces sites choisis, afin de mieux protéger, gérer et restaurer le patrimoine naturel.

    « Le bonheur est à la plage ...Ωceans »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    veto
    Jeudi 25 Février 2010 à 22:36

    tu nous tiens au courant des conclusions de sandrine... 

    2
    Apolline clet
    Mercredi 27 Octobre 2010 à 17:02

    Bonjour,

    Merci pour toutes ces informations très intéressantes;

    Je souhaiterai participer au suivi reef check au cours d'un séjour d'un mois en nouvelle calédonie.

    Pouvez-vous m'éclairer sur le budget : est-ce que les plongées et la formation est payante? (jesuis niveau 3 ffessm/CMAS)

    merci d'avance, apolline

    3
    Mercredi 27 Octobre 2010 à 23:20
    Bonjour Apolline,

     

    Merci pour votre gentil commentaire sur notre blog :-))

     

    Je transfère votre message à Sandrine Job, responsable du projet . Elle sera plus à même que moi à répondre à vos questions.

    Voici par ailleurs son contact direct :

     

    Sandrine JOB
    Environmental Consultant

    Expertise/Advices on Reef Studies

    New Caledonia



     

    A bientôt en Nouvelle Calédonie ...
    Cordialement - Thierry.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :