• Tidwan et Anse aux Baleines  :  Des gorgones ?   ...   Hum!

              Cliquer pour agrandir

          
      Cliquer pour agrandir

     

    Cliquer pour agrandir             Cliquer pour agrandir
                        
                             Cliquer pour agrandir
     

    votre commentaire
  • Julien vient de rejoindre l'équipe de Babou Côté Océan
    à la date du 1er mai.

    Cliquer pour agrandir

    Recruté pour trois mois pour commencer, Julien  connait bien la côte Est et ses plongées pour y avoir véçu quelques temps avant de partir en France pour achever sa formation de moniteur de plongée.

    Pour l'anecdote c'est chez nous qu'il avait passé son niveau 3 ...

                                                                   Cliquer pour agrandir



    2 commentaires
  • Comme dans beaucoup de pays ou de régions il y a ici un "lôngage".

    Un peu surprenant, au début, très vite on se l'approprie et il vient faire partie de notre quotidien.

    Sans tomber dans la caricature nous utilisons souvent telle ou telle expression du genre :

    Boulette ou quoi ?
    Tata demain


    ou encore :

    Faire du pouce
    Aller à la tôle
    Bombarder
    Trop choc
    Fin valab'

    sans oublier les incontournables :

      Bin lôngin  et  à l'enc...


    Pour se familiariser un peu voici un lien plein de ressources : http://www.croixdusud.info/dico/dic_base.php

    En voici un second tout aussi instructif : http://www.brousse-en-folie.com/dicoall.asp

    Bref ! Y en a pou toi !!!  Exclamation admirative pour supporter ou approuver un acte ou un état. Â quelqu'un qui a mis une belle chemise, ou acheté une belle voiture ou qui a fait une belle intervention dans un débat, etc, on dira :"Y en a pou toi"


    votre commentaire
  • Nous venons de passer commande d'un nouveau bateau.

    Il sera identique à l'Amélice (longueur, largeur, aménagements, ...)  et à priori motorisé avec un 300 CV 4 temps SUZUKI.

    Cliquer pour agrandir


    La déclaration de mise en chantier va être déposée très prochainement et nous devons fournir un nom pour ce bateau.

    A cet effet nous lançons un avis de concours : faites nous part de vos suggestions  avant le 1er mai.

    Si votre proposition est retenue nous vous offrirons :

    - pour les résidents une sortie de deux plongées dans notre centre
    - pour les non-résidents un colis surprise de valeur équivalente

    Si le nom retenu est proposé simultanément par plusieurs personnes nous procéderons à un tirage au sort pour déterminer le gagnant.

    Vous pouvez participer en inscrivant votre proposition en commentaire en bas de ce post. Vous n'oublierez pas d'indiquer votre adresse e-mail pour que l'on puisse vous contacter si vous êtes l'heureux gagnant.

    10 commentaires
  • Le nouveau bac a été inauguré ce lundi 19 avril 2010 - Lire l'article des Nouvelles Calédoniennes -

    Après les coutumes et les discours officiels un repas au Koulnoué Village Hôtel a ponctué la matiné de façon festive.

    En présence de la télé le nouveau bac "charge" ses premiers passagers
    Cliquer pour agrandir
    Cliquer pour agrandir
    Chants et danses ont accompagné le premier passage


    Moment émouvant en réalisant que nous avons participé à sa mise en place. Nous garderons un souvenir inoubliable de cet instant
    Cliquer pour agrandir
    Cliquer pour agrandir
    Quel avenir pour le vieux bac ?
    Pourquoi ne pas l'immerger et en faire un site pour la plongée. Immaginez : photo souvenir de vous accoudé à la rambarde de ce monument  historique lors de l'une de vos plongées à Hienghène ...
    Qu'en pensez-vous ?




    votre commentaire

  • La nouvelle espèce est un "Raguinou Amoureux" ;-))

    Ce message aurait du être publié le 1er avril.

          Cliquer pour agrandir               Cliquer pour agrandir


    Plus sérieusement Guy Raguin est le concepteur et l'aminateur d'émissions de télé pour les enfants.
    Il est à la fois magicien, ventriloque, sculpteur de ballons, ...

    Il se produit également dans les écoles animant des jeux pour les enfants de 3 à 10 ans dans un but éducatif, notamment dans les domaines de l’hygiène et de l’environnement.

    Lors du week-end de Pâques il est venu à la rencontre des enfants de Hienghène au Koulnoué Village Hôtel.

    Mes filles étaient bien entendu de la partie ... d'où le "Raguinou Amoureux".




    votre commentaire
  • Du 29 mars au 3 avril 2010 à Nouméa


    Cette semaine consacrée à l'image sous-marine, sous la forme d'un festival a permis, d'une part la mise en place de compétitions de photographies, de diaporamas et de courts-métrages réalisés localement, d'autre part la diffusion de toutes ces images ainsi que celles primées au festival mondial de l'image sous-marine.

    Deux conférences grand public ont été organisées chaque soir sur la thématique des mondes sous-marins et de la biodiversité... De l'histoire des pionniers de l'image sous-marine à la sexualité des poissons des lagons en passant par la découverte de l'apnée, des dugongs ou des tortues, tous les sujets ont été abordés...

    Organisé par la CAVNC et Aquanature, c'est le REX, en partenariat avec la Mairie de Nouméa et l'ADAMIC, qui a ouvert ses portes à cette 1ère édition du festival.

    Une "tournée brousse" ira à la rencontre des habitants des îles et du Caillou, qui pourront visionner les oeuvres primées.

    Une dizaine de stands ont présenté une vision de la mer, de l'environnement et du monde de l'image en Nouvelle-Calédonie.

    L'association Nouvelle Calédonie Plongée faisait partie des exposants.
     
    Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
     


    votre commentaire
  • Voila un titre bien improbable surtout en Nouvelle Calédonie ... mais l'Institution en question n'est pas celle que l'on croit.

    Elle n'est autre que le vieux bac de la Ouaième.

    "... Entre deux rives, passe le temps , .../... qu’importe la saison, 7 jours sur sept et 24 heures sur 24 le dernier bac de Calédonie franchit la Ouaïème au seul bruit de ses moteurs. Un pont entre deux âges.  ... /... dans sa tenue orange, Elie attend le client. Comme lui ils sont cinq à tourner en trois huit, de 6 à 14 heures, de 14 à 22 et de 22 à 6. Assis au bord de l’eau ou accoudé à la rambarde du bac, il guette le klaxon, signal du départ .... (Extrait de Les Nouvelles Calédoniennes - 16/09/2006)

    Après son remorquage par la mer depuis Nouméa et une entrée mouvementée dans la Ouaième le nouveau bac est à présent en service.

    Son inauguration officielle devrait avoir lieu avant la fin du mois.

    Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
    Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
    Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

    votre commentaire
  • Vendredi 12 mars 2010


    a eu lieu l'inauguration des deux 
    Aires Marines Protégées (voir le site)  de Hienghène.


    Notre centre voit là le couronnement de plusieurs années d'implication aux côtés des différents partenaires :

    Autorités coutumières, Province Nord de la Nouvelle Calédonie, WWF, Mairie de Hienghène, Association Dayu Biik, Centre d'Initiation à l'environnement, Société Calédonienne d'Ornithologie, Centre de Formation Professionnelle pour Adultes, Association Toudjiwa, ...


    Lire l'article :    Cliquer pour lire l'article (fichier PDF 100 Ko)


    Je tiens à remercier tous ces acteurs qui m'ont permis de participer à cette réalisation enthousiasmante.

    J'ai une pensée émue et toute particulière pour trois personnes exceptionnelles dans la construction de ce projet :

    - Salomon Tidjite (hélas disparu ), président du Conseil des Anciens de la Tribu de Koulnoué qui a mobilisé l'ensemble des Coutumiers.

    - Henri Blaffart (hélas disparu - Lien vers l'association Henri Blaffart )  de Conservation International et responsable de l'association Dayu Biik notamment pour son implication dans la création du sentier botanique de l'îlot Yeega.

    - Enfin pour mon ami Sébastien Faninoz, coordonnateur du projet, qui y a dépensé sans compter son temps et son énergie.


    votre commentaire
  •  

    Le journal "Le Pays" est le journal de la Province Nord de la Nouvelle Calédonie.
    Notre centre y a fait l'objet d'un bel article en double page au sujet du développement de la randonnée palmée.


    Lire l'article : Cliquer pour lire l'article (fichier PDF 500 Ko)

    votre commentaire
  • Vivre en Nouvelle Calédonie ou y partir en vacances nous amène à nous documenter un tant soit peu.

    A cet effet je vous invite à parcourir le site Internet ci-dessous.
    C'est une mine d'information pour découvrir de nombreuses facettes de la Nouvelle Calédonie.

     DECOUVRIR LA NOUVELLE CALEDONIE

      


    Vous retrouverez l'accès vers ce site dans la rubrique "Liens" du menu.


    votre commentaire
  • C'est la caméra  Hero Wide TRUE HD.    Cliquer pour agrandir

    Elle est compacte et légère (170g). C'est la première caméra embarquée 1080p TRUE HD qui propose une résolution de 960p en 4.3 en "full frame". Le mode résolution 720p avec 60 images par seconde, permet de réaliser des ralentis cinématographiques en qualité HD ! Le mode photo permet des prises de photo en rafale toutes les 2s, les 5s ou toutes les 10s, et ce jusqu'à ce que la carte soit pleine (2H de photos toutes les 2,5s). Le "Grand Angle" de 170° pour avoir une vue complète de l'action et retranscrire l'impression de vitesse. L'angle de vue s'ajuste en fonction de la résolution. L'autonomie est de 2H30 grâce à une nouvelle génération de batterie.

    Elle est aussi étanche à 60m, donc parfaite pour le monde de la plongée.

    L'objectif "grand angle" en fait un compagnon idéal pour les lieux exigus comme le bateau de plongée par exemple ...

                                                   Cliquer pour agrandir

    Bientôt des images (photos & vidéos) sous l'eau ...

    En attendant voici un comparatif de l'angle de vue entre le Canon G11 (28 mm) et la Gopro.
    Les photos ont été prises au même moment et rigoureusement au même endroit...
    Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
    Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
        Etonnant non ???

    votre commentaire

  • votre commentaire
  •    

    Hienghène c'est bien sûr la plongée mais c'est aussi de nombreuses activités pour l'après-plongée ou pour ceux qui ne plongent pas.

    Toute proche de Babou Côté Océan, juste au bout de notre plage s'ouvre la lagune.

    Ce bras de mer entre dans les roches et offre un spectacle minéral saisissant.

    Cliquer pour agrandir

    Cliquer pour agrandir


    Avec nos kayaks (location sur place) vous pourrez partir à la découverte de cette curiosité géologique, passer au pied des roches calcaires, pénétrer dans la mangrove...

    C'est une balade facile et accessible à tous car le plan d'eau est très bien abrité de l'alizé.

    Prévoir entre 2 et trois heures.





    votre commentaire
  • Je n'ai jamais eu les cheveux bien longs mais la tentation de passer à la "boule à Z" me titillait depuis déjà un petit moment.

    Je suis donc passé à l'acte ...

    Résultat :

     Cliquez pour agrandir

    Cliquez pour agrandir

    2 commentaires
  • J'ai eu l'immense honneur et la grande fierté de participer au tournage du film Océans de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud.

                                                          


    En effet quelques images ont été tournées sur les sites de plongée de Hienghène (grotte de Donga Hienga et récif Doïmen) où j'apparais en compagnie de  François Sarano.

    Vous reconnaitrez en particulier les failles de Pointe aux Cachalots dans le clip ci-dessous mises en parole par le texte de François. (extrait de : www.canyousea.com/oceans-le-film)


    Cliquez pour ouvrir le diaporama

    Voir sur YouTube



    Les monstres pétrifiés de Hienghène



    "Le soleil tropical écrase le récif de Hienghène. Poissons-perroquets, poissons-papillons, demoiselles dansent au-dessus de coraux aux couleurs pastel dont les branches délicates dessinent des architectures improbables.

    La houle fait ployer les polypes des « sarcophytons » comme blé sous la brise. Nous pourrions nous laisser hypnotiser par le chatoiement des mouvements et des couleurs, pourtant, nous nageons sans détour vers l’entaille sombre qui déchire ce jardin enchanteur. Deux gorgones éventails rouge-sang masquent l’entrée de la grotte.

    La béance nous avale. Nous plongeons verticalement dans les entrailles du récif. Plus de poissons virevoltants, plus de couleurs. La nuit et le silence nous enveloppent, juste interrompus par le bruit de nos respirations et le pinceau de nos lampes.

    Les bulles d’air qui s’échappent de nos détendeurs viennent s’écraser contre le plafond rongé d’anfractuosités. Elles roulent comme des gouttes de mercure dans un monde à l’envers. Pas d’échappatoire, il faudra des jours pour qu’elles s’infiltrent à travers le calcaire.

    Nous nous glissons entre les crêtes rugueuses qui hérissent les parois de l’étroit couloir. Au fond du tunnel l’obscurité semble moins dense. Des lueurs filtrent par d’inaccessibles ouvertures dans le toit. Et, soudain, lorsque le soleil passe au zénith, la lumière cascade jusqu’au fond de la caverne.

    Comme les faisceaux de projecteurs de scène, la lumière redessine les encorbellements qui surgissent des parois et les métamorphosent en monstres pétrifiés. Ici, un crâne cyclopéen aux arcades sourcilières saillantes, là, un autre dont les orbites vides semblent fixer l’éternité, au-dessus une tête dont la bouche grimaçante semble hurler.

    Suspendus à mi-hauteur de la crypte, nous nageons vers la gueule menaçante d’un dragon. Le monstre semble vouloir profiter de la lumière qui l’éclabousse, pour s’extraire de sa gangue de pierre. Peu à peu, le pinceau lumineux qui surligne ses naseaux vacille. Là-haut, au-dessus du récif, le soleil qui poursuit sa course abandonne la caverne. La clarté redevient incertaine et s’éteint. L’obscurité emprisonne encore une fois les démons de pierre.

    François Sarano"


    Images du diaporama : Pascal Kobeh/Galateefilms "Océans" Jacques Perrin


    Vous êtes nombreux à avoir déjà vu le film et a avoir retrouvé Babou-Côté Océan au générique. Merci pour vos messages amicaux.


    votre commentaire
  • Comme chaque année depuis 2003 nous venons de participer (le 5 février) au suivi annuel de l'état de santé des récifs coraliens de Hienghène dans le cadre du programme Reef Check.

    Trois sites sont concernés par ce suivi : le récif frangeant de Koulnoué, le récif intermédiaire de l'îlot Hiengabat et le récif extérieur de Donga Hienga.

    Le programme Reef Check est une initiative internationale qui se veut simple et à la portée de tous car elle nécessite un minimum de connaissances scientifiques et naturalistes.

    Selon une procédure standardisée sur le plan international, Reef Check consiste à observer de manière régulière l’évolution de l’état de santé de récifs sentinelles.

    Ces observations sont généralement réalisées par des bénévoles sous l’encadrement d’un scientifique du milieu marin.

    Cette année le suivi a été réalisé sous l'autorité de Sandrine JOB.
     

    Cliquez pour agrandir
    Sandrine JOB
    Environmental Consultant
    Expertise/Advices on Reef Studies
    New Caledonia


    Les méthodes utilisées sont simples, afin de permettre à des non scientifiques de participer à cette opération.

    Il s’agit d’explorer les zones récifales (lagons et/ou pentes externes),  sur une distance de 100 mètres.

    Les stations de suivi sont matérialisées par des piquets métalliques pour pouvoir retrouver la même zone l’année suivante et faire un suivi à long terme.

    Le suivi porte sur 3 groupes d’organismes marins :

    - les animaux benthiques (qui vivent au fond) : les concombres de mer, oursins, bénitiers, trocas, étoiles de mer, langoustes, popinées et cigales de mer 

    - les coraux : différenciés selon leur forme de croissance (branchus, massifs, tabulaires, coraux mous, etc.)

    - les poissons : poissons-papillons (indicateurs de l’état de santé des récifs, plus il y en a plus le récif est en bonne santé), poissons fréquemment consommés (perroquets, loches truite, loches bleues, dawa, picots, casteix, saumonées, grosses lèvres, bossus) et le Napoléon. La taille des poissons est également notée.

    De plus, pour chaque station inventoriée, une fiche descriptive est remplie, et les points GPS sont notés.

    Les données recueillies lors de chaque intervention sur le terrain sont saisies dans les fiches standardisées et dans une base de données internationale (CoRéMo) puis analysées au moyen d’un logiciel informatique pour fournir rapidement un bilan annuel.

    Les bilans annuels sont ensuite relayés aux organismes compétents. Ils ont pour but d’informer sur l’évolution de l’état de santé des récifs coralliens de ces sites choisis, afin de mieux protéger, gérer et restaurer le patrimoine naturel.


    3 commentaires
  • Série de "Jump" à l'îlot Hienga.


    1 commentaire
  • Mon fidéle Canon G9, auteur de la plupart des photos de ce blog a fait une chute mortelle. Les lentilles ont certainement bougé dans l'objectif et toutes les images sont à présent floues, la réparation probablement hors de prix.

    Je n'ai donc pas résisté à l'appel du G11.

    Après quelques tatonnements (et oui il y a toujours des choses nouvelles sur les APN pour notre plus grand plaisir) les premières photos sont là.

    Je viens d'expérimenter le traitement des images RAW. Voici le premier jet :

        
    Iso : 100, Ouverture f4, vitesse : 1/125, correction d'exposition -1   (Cathédrale : prof. 9 m, temps clair)

    Avec un peu de temps et d'expérience je dois pouvoir faire mieux. A suivre ...

    1 commentaire
  • Trouvé sur le site Pointe Aux Cachalots je n'avais encore jamais observé ce syngnathe.
    Il faut dire que son camouflage est parfait.


    Halicampus Macrorhynchus
         Halicampus Macrorhynchus

    Famille : SYNGNATHIDAE
    Sous-famille : SYNGNATHINAE
    Genre : Halicampus KAUP, 1856
    Espèce : macrorhynchus BAMBER, 1915
    Nom vernaculaire : poisson-aiguille moustachu.
    Réf. biblio. : Rudie H. Kuiter, 2000. Seahorses, Pipefishes and their Relatives : Syngnathiformes.

    votre commentaire