•  

    Caroline arrive de l'ile de la Réunion où elle a  exercé son métier de BEES 1 sur un catamaran de tourisme.

    Elle vient de rejoindre notre équipe à la date du 1er août.

    Cliquer pour agrandir                Cliquer pour agrandir 

       

    Cliquer pour agrandir Lorsque vous viendrez nous voir à Hienghène Caroline vous fera partager son expérience et son dynamisme.

    3 commentaires
  • "14 ans dans quelques semaines. Papa a imposé d'attendre jusque là."

    Amélie, ma fille ainée, est un poisson parmis les poissons depuis toujours. Elle "faisait du masque" bien avant de savoir nager...

    Elle  excelle en apnée et les techniques de base lui sont familières depuis déjà pas mal de temps. Immersions, équilibrage des oreilles, vidage de masque, glisse dans l'eau, palmage, ... n'ont plus de secrets pour elle depuis l'âge de 7 ou 8 ans.

    Elle avait déjà fait quelques baptêmes "améliorés" mais je ne voulais pas déroger à la condition d'âge réglementaire pour le brevet.

    Aujourd'huis nous y sommes et je suis en train de lui faire passer son premier niveau. Après quelques séances techniques à l'ilot Amélie a fait sa première plongée barrière, en palanquée, hier matin.

    Pas de surprise c'est une plongeuse !!! Fierté de Papa !!!

    Quelques images :

    Cliquer pour agrandir     Cliquer pour agrandir      Cliquer pour agrandir

    Cliquer pour agrandir 
    Cliquer pour agrandir     Cliquer pour agrandir


    2 commentaires
  • J'ai initié ce projet en 2008 et grâce à l'aide des services de la Province Nord de la Nouvelle Calédonie nous arriverons à la phase de réalisation dans quelques semaines.


    En attendant la convention entre notre entreprise et la Province vient d'être signée.

                                                                     Cliquer pour ouvrir PDF


    L'entreprise SCAPHCA sera  chargée de la pose de ces mouillages. C'est elle qui avait procédé il y a quelques mois au balisage du sentier sous-marin de l'ilot Hienga et au balisage des deux APMs Yeega et Doïmen.


    1 commentaire
  •  

    Cliquer pour agrandir

    Emilie a travaillé pendant deux ans comme monitrice chez Lagoon Safaris au Kuendu Beach à Nouméa.

    Suite aux changements récents (départ de Lagoon Safaris pour Lifou et nouveau repreneur à Kuendu) elle a accepté de rejoindre notre équipe pour deux mois et demi à partir du 15 juillet. Et plus si affinité ...


    Cliquer pour agrandir


    Cliquer pour agrandir

    votre commentaire
  • Conçu et réalisé par Manuel Lewin, l'objectif de ce réseau est de vous offrir un outil afin de communiquer librement entre plongeurs.

    Que ce soit à titre privé ou professionnel, ce site est gratuit et ouvert à tous. N'hésitez donc pas à vous y inscrire :

    Cliquer ici pour s'inscrire sur Scuba People


    Vous pourrez également vous inscrire au groupe Plongée  Nouvelle Calédonie  que Scuba People m'a demandé d'animer.

    Vous y trouverez des infos sur les sites, les centres, l'actualité de la plongée en Nouvelle Calédonie, ...

    Vous avez bien entendu la possibilité de participer en lançant des discussions et en apportant vos expériences, vos témoignages, vos photos, vos vidéos, ...

    A très bientôt donc sur SCUBA-PEOPLE.COM


    votre commentaire
  • Depuis le temps que nous l'attendions j'ai  le grand plaisir de vous communiquer le message de notre collègue Annabella.



    " Bonjour à tous.

    Juste quelques lignes pour vous dire que la plongée a repris à Lifou.

    L'équipe de Lagoon Safaris (Kuendu) est en train d'installer un nouveau centre dans le gite "Chez Benoit Bonua" dans la tribu d'Easo.

    Vous pouvez nous contacter au 687 454060 ou 687 789472.

    L'adresse mail reste la même
    lagoon.safaris@lagoon.nc.
    A bientôt pour de belles plongées. Annabella"

    votre commentaire
  • Petit message pour faire taire les rumeurs : Le centre de plongée d'ouvéa est bien ouvert :-)

    Après le terrible fait divers relaté par les Nouvelles Calédoniennes en mai dernier (lire l'article) Valérie nous prie de faire passer l'information.

    "... je souhaitais vous remercier de vos messages de soutien et vous informer que je suis de retour sur Ouvéa. La santé est bien meilleure et je "devrais" reprendre la plongée d'ici peu. 
    Nous recevons pas mal de coups de téléphone nous demandant si nous sommes "toujours" ouvert , ce qui signifie que beaucoup n'appelle pas mais pense que nous sommes fermés suite aux "évènements": si l'occasion se présente auprès de votre clientèle, je vous remercie par avance si vous pouviez les rassurer et  leur confirmer qu'il y a toujours une équipe  pour les faire plonger à Ouvéa ...".



    votre commentaire
  •                 Cliquer pour agrandir




     

    Le dernier Salon du Tourisme et des Loisirs s'est tenu le week-end dernier 25, 26 et 27 juin à Nouméa.

    Une occasion pour les résidents de découvrir toutes les facettes du tourisme local.



    Nouvelle Calédonie Plongée
    y animait un stand afin de représenter tous les centres adhérents de l'association.

    Martin Ravanat de Tiéti Diving avait tout organisé avec brio.

    Il était accompagné par David Lecornu de Rêve Bleu Calédonie pour assurer les animations et informer le public.

     

    Cliquer pour agrandir
    Cliquer pour agrandir Des jeux avec tirage au sort ont permis aux visiteurs de découvrir la plongée calédonienne et de gagner des baptêmes et des sorties plongée.

    Nouvelle Calédonie Plongée a également présenté les actions qu'elle méne en faveur de l'environnement et notament le soutien qu'elle apporte à la protection des requins de Nouvelle Calédonie.



    De nombreuses autres animations avaient également  été prévues par les organisateurs tout au long du week-end ... 

                                            Ici le groupe WE CE CA
    (Voir le programme complet)

    Cliquer pour agrandir

    votre commentaire
  • Les plongées à Hienghène reservent bien des surprises.

    Depuis 10 ans que je plonge ici tous les jours (ou presque :-)) il m'arrive encore de découvrir des choses nouvelles tant la biodiversité est exceptionnelle.

    C'est le cas avec ce bénitier trouvé à Fonti Reef.

    Sébastien Faninoz, coordonateur pour la mise en place des AMPs sur Hienghène, l'a identifié immédiatement :

    Tridacna Tevoroa
    Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
    Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir


    La littérature à son sujet est assez pauvre. Voici deux liens que j'ai trouvés :

    http://www.saltcorner.com/AquariumLibrary/browsespecies.php?Critter...
    http://www.aquasearch.net.au/aqua/clamculture.htm


    Il semble être particulièrement rare (deuxième plus rare au monde), et encore plus rare en Nouvelle Calédonie...

    La chasse à l'observation de Tevoroa est donc ouverte :-))



    Cliquer pour agrandir

    Tevoro clam
    Conservation status
    Scientific classification
    Kingdom: Animalia
    Phylum: Mollusca
    Class: Bivalvia
    Order: Veneroida
    Family: Tridacnidae
    Genus: Tridacna
    Species: T. tevoroa
    Binomial name
    Tridacna tevoroa
    Lucas, Ledua & Braley, 1990


    1 commentaire
  • Dans quelques jours, du 21 au 25 juin, la Commission Baleinière Internationale réunie à Agadir au Maroc procédera au vote d'une proposition de légalisation de la chasse commerciale à la baleine pour la première fois depuis 1986.

    Les citoyens du monde entier s'opposent à ce texte, mais les pays favorables à la chasse à la baleine s'acharnent à le défendre. A nous de faire en sorte que nos voix soient entendues.


    Je viens de signer la pétition pour empêcher la légalisation de la pêche à la baleine. A vous de jouer -- cliquez sur le lien ci-dessous  pour signer en quelques secondes.

     

    votre commentaire
  • J'avais 11 ans et comme chaque année je passais les deux mois de vacances d'été au bord de la mer à Porto Pollo en Corse.

    Un matin, à peine levé, alors qu'une nouvelle journée s'annonçait radieuse, et porteuse "d'aventures" comme chaque jour de cette belle époque, mon regard caressant le golfe du Valinco, je la vis posée sur le bleu immobile de la mer.

    La Calypso !!! Impossible que je me trompe, je la connaissais par coeur.
    Elle était arrivée au mouillage dans la nuit et elle était là sous mon regard incrédule.


                             Lien vers : www. passion-calypso.com - mission 1971

    Pour moi qui rêvais de mer, d'aventures et de plongée (en apnée à cette époque), les expéditions de l'Equipe Cousteau étaient une source inépuisable de découvertes et de fascination.

    Je recevais des livres de cette incroyable odyssée à chaque anniversaire. Je regardais les documentaires de toutes les missions à la télévision.
    Bref, j'étais fan ...

    On fête cette année le 100 ème anniversaire de la naissance du Commandant et le souvenir de cette matinée d'été 1971  me revient en mémoire.

    C'est peut-être un peu grâce  à cette image gravée que je suis devenu ce que je suis aujourd'hui ... 

                                                                                   

        Lien vers la Calypso                          Lien vers le Commandant Cousteau - Sa vie


    votre commentaire
  • Les rapports de grandissement en macrophotographie se situent entre les échelles 1:1 (taille réelle) et 10:1 (dix fois plus gros que la taille réelle). Entre 1:10 et 1:1, on parle de proxiphotographie et au-delà de 10:1, on parle de photomicrographie.

    Il s'agit bien de la taille de l'image fournie par l'objetif sur le support qui la reçoit.

    Le terme "macro" semble donc ne pas convenir à toutes ces photos car certaines ont été obtenues par agrandissement puis recadrage d'une photo faite avec l'objectif standard.

    D'autres en revanche ont été obtenues avec un objectif macro (lentille) ...

    C'est un peu compliqué pour le néophite que je suis. Je vais essayer de "creuser" un peu le sujet.
    Si vous avez des précisions je suis preneur...



    Cliquer pour agrandir
    Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
    Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
    Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
      Cliquer pour agrandir  

    votre commentaire
  • Le Salon du Tourisme de Nouméa se tiendra du 25 au 27 juin 2010 au sein de la Gare Maritime, Quai Jules Ferry.

    Notre centre y sera représenté par l'association Nouvelle Calédonie Plongée.

    Cliquer pour agrandir

    Lors de votre passage sur le stand vous pourrez jouer et gagner de nombreux  lots, alors  (pour ceux qui ont la chance d'habiter ici  :-)) venez nous y rendre visite.


    votre commentaire
  • MOM pour Ministre de l'Outre Mer

    Lors des quatre jours de sa visite en Nouvelle Calédonie, du 4 au 8 juin, Marie-Luce Penchard a pris de son temps pour se recueillir sur la tombe de Jean-Marie Tjibaou.

    Une visite de  l'Aire Marine de l'ilot Hienga et la rencontre avec les membres de son comité de co-gestion étaient envisagées mais le délai trop court de sa présence à Hienghène ne l'a hélas pas permis. 

                                                                        ~~~~~~~~

    « Saluer l’homme de paix qu’était Jean-Marie Tjibaou »

    Après Koné, direction Hienghène. Marie-Luce Penchard est arrivée en fin de matinée à la tribu de Tiendanite où elle a immédiatement été accueillie ainsi que toute sa délégation par une danse traditionnelle. Puis par une coutume devant la case. Remerciant la tribu pour « la chaleur de son accueil et son hospitalité », la ministre a souligné que sa venue était «  une démarche personnelle pour saluer la mémoire de l’homme de lutte, de l’homme de paix, qu’était Jean-Marie Tjibaou ». Tout le monde a alors rejoint la tombe du leader indépendantiste afin d’y déposer une gerbe et d’observer un instant de recueillement. Victor Mandja, catéchiste de la tribu, a ensuite présenté à la ministre la stèle marquant la réconciliation entre les familles Tjibaou, Yeiwene et Wea. Après le déjeuner, concocté par les mamans de la tribu, Marie-Luce Penchard s’est rendue au centre culturel Goa ma Bwarhat au village de Hienghène. Après un tour du centre au pas de course, Nathalie Baillon, chef du service provincial de l’aquaculture et des pêches a effectué une présentation des actions mises en place par la province Nord et ses partenaires depuis l’inscription des récifs au patrimoine mondial de l’humanité. Des actions intégrant notamment des inventaires de la biodiversité ainsi qu’une démarche de gestion participative avec des créations de comités de gestion locaux et d’aires marines protégées.

    X.H.

    (extrait  de LNC)

    votre commentaire
  • Cliquer pour agrandir   

    Lorsque "Nouvelle Calédonie Plongée" participe au Salon de la Plongée à Paris ce n'est pas pour y faire de la figuration ...

    Et lorsque nous n'y sommes pas, comme cette année, pendant que les représentants "officiels" n'y font strictement rien nous, nous, nous travaillons à distance.

    Le salon 2010 nous aura ainsi donné l'occasion de relancer un projet initié par notre association lors des deux précédants salons et de réussir à le mener à son terme.

    Il s'agit du voyage de presse de Plongée Magazine  qui va consacrer quelques pages de la revue à la Nouvelle Calédonie.

    Ce voyage a été possible grâce à la participation et à l'implication sans faille du Tour Opérateur ULTRAMARINA en la personne de son directeur Gérard Carnot.


    Le journaliste dépéché par le journal n'est autre que Daniel Deflorin.


    Son séjour en Nouvelle Calédonie s'est déroulé du 17 mai au 7 juin et il a pu faire le tour de la Grande Terre et des Iles :

    Koumac
    Poindimié
    Hienghène
    Nouméa
    l'Iles des Pins
    Lifou

    Voici quelques images de Daniel en action à Hienghène :

               Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
    Cliquer pour agrandir                     Cliquer pour agrandir

    Cliquer pour agrandir       








    Cliquer pour agrandir       



    Et la meilleure pour la fin ---->

        

              Cliquer pour agrandir



    Cliquer pour agrandir



    votre commentaire
  • Le concours pour le nom de notre futur bateau est clos et le nom est bien confirmé : Caléd'eau.

    En revanche j'avais oublié de citer des propositions qui nous étaient arrivées par e-mail :

    - Janzé
    -  Brahma 
    - Pictave 
    - Shamo
    - Araucana  (j'aime bien ...)

    Ce sont des races de poules (Poule de Hienghène oblige ...)

                 Cliquer pour agrandir                                            Cliquer pour agrandir

    Il y avait également

    - Mojito (ce n'est pas une race de poule mais ça peut quand même nous rendre "rond" comme un oeuf :-))

    Merci Patrice pour cette participation, désolé pour l'oubli.

    votre commentaire
  • Cliquer pour agrandir

    Cliquer pour agrandir

    Cliquer pour agrandir
    Cliquer pour agrandir


    Dessins extraits de :

    http://actumour.zeblog.com/


    Cliquer pour agrandir
         

    votre commentaire
  • Voici les propositions que nous avons reçues pour le choix du nom de notre futur bateau :

    - Thiéreg
    - Nautilus
    - Caléd'eau
    - Vitavi
    - Zivablue
    - Amélice II
    - Sillage
    - Babou Li Dou
    - Babou I
    - Pruneau Plongeur
    - Le Cocon du Lagon
    - L'Aventura

    Et le nominé est ...  Caléd'eau ;-))

    A l'origine proposé par ma fille Alice la justification qui a donné la préférence à ce nom est :

    "C'est original, cela sonne bien. Et si tout ceux qui montent à bord sont ...calés d'eau, l'on passera de bons moments." 

    C'est donc YAPI qui remporte le concours et le lot associé ;-))

    votre commentaire
  •  Article publié dans Les Nouvelles Calédoniennes


    Les comités de gestion des aires marines protégées de Pouébo et Hienghène mènent ensemble une opération de repeuplement de leurs récifs en y introduisant des bénitiers rouleurs pêchés à Golone (Poum).

    Le bénitier rouleur (Hippopus hippopus) présente la particularité d’être seulement posé sur le fond, contrairement à d’autres espèces qui sont solidement ancrées dans les récifs de corail. Ces bénitiers rouleurs sont donc très facilement victimes de surpêche pour la consommation des habitants du bord de mer.
    Partant de ce diagnostic, le comité de gestion de l’aire marine protégée (AMP) de Yambé-Diahoué de Pouébo, composé des habitants des tribus, a entrepris l’année dernière d’entamer une action de repeuplement afin d’assurer la pérennité de l’espèce qui tendait à disparaître sur la zone concernée. « Une belle action », souligne Sébastien Faninoz, coordonnateur marin au WWF, qui assiste le comité de gestion dans son projet.
    Concrètement, les personnes impliquées ont tout d’abord recherché des informations relatives à l’élevage des bénitiers rouleurs. La seconde phase a consisté en l’identification des habitats de ces bénitiers, conduisant ainsi au balisage des stations d’accueil des futurs arrivants. Puis, la première phase de repeuplement a eu lieu avec 100 bénitiers pêchés et bagués pour identification dans la ferme de Jean-Pierre Séraphin. Une opération se déroulant en quatre étapes : la pêche des bénitiers, leur baguage suivi du conditionnement pour le transport et, enfin, le dépôt sur les stations de l’AMP début septembre 2009, à raison de 4 à 5 bénitiers par mètre carré.

    On a atteint notre objectif de repeuplement et on a créé du lien entre les comités.

    Les bénitiers choisis sont des géniteurs qui devraient ensuite permettre la reproduction de l’espèce sur la zone repeuplée et aux alentours. Un mois plus tard, il a été constaté qu’un seul bénitier était mort. Et neuf mois plus tard (le 3 mai dernier), la mortalité était d’environ 10 %, mais due à de la prédation naturelle avec le passage de tortues, qui parviennent à briser les bénitiers pour les manger.
    L’adaptation des bénitiers à leur nouvel environnement a donc été un succès. L’action a ainsi été reproduite la semaine dernière avec 100 bénitiers supplémentaires et a fait tache d’huile un peu plus au sud chez le comité de gestion de l’AMP de Hienga, à Hienghène. Les deux comités se sont ainsi rendus à Poum pour effectuer ensemble la même opération. Ce sont cette fois-ci 200 bénitiers qui ont été choisis à Golone et placés dans les deux AMP de la côte Est : 100 à Pouébo et autant pour Hienghène. « Ça a super bien marché, s’exclame Sébastien Faninoz. Ce qui est très intéressant, c’est que c’est le comité de Pouébo qui a formé celui de Hienghène au baguage des bénitiers. » Et le coordinateur du WWF de saluer tout particulièrement « Robert Nunéwaïe, chef de clan membre du comité de Pouébo, qui a piloté les différents ateliers de travail et ainsi contribué à la formation des gens de Hienghène. Dans la bonne humeur, on a réussi à atteindre notre objectif de repeuplement et on a créé du lien entre les comités de gestion. Maintenant, on va poursuivre le suivi des géniteurs et on va essayer de réduire le taux de mortalité lié à la prédation naturelle. »

    Xavier Heyraud

     

     

    Une gestion concertée

    Cette opération de repeuplement de bénitiers rouleurs est une première action menée par les comités de gestion des AMP du nord de la côte Est. Elle est financée par l’Ifrecor (Initiative française pour les récifs coralliens) qui a alloué un budget d’1,5 million. Sébastien Faninoz souligne aussi "l’investissement logistique et l’appui fort du service de l’aquaculture et des pêches de la province Nord, notamment Jérôme Azzaro et sa responsable, Nathalie Baillon."
    Par ailleurs, la réussite de l’opération tient aussi beaucoup dans "l’appui de Jean-Pierre Séraphin, éleveur de bénitiers dans le Nord, ainsi que dans l’aide apportée par Thierry Baboulenne, moniteur du centre de plongée de Hienghène, pour le transport et la sécurité sur les sites."

     


    Quelques photos de la journée :

    Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
    Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
    Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
     








    Cliquer pour agrandir
     
    http://data0.

    votre commentaire
  • Polycarpa clavata
    Cette ascidie, contrairement aux apparences est un organisme très évolué. Elle possède, à l’état larvaire au moins, une chorde qui annonce l’axe squelettique des futurs Vertébrés.

    Les Ascidies sont les Tuniciers fixés.

    Solitaires, elles possèdent deux siphons, un inhalant (ou buccal) et un exhalant (ou cloacal).

                                Cliquer pour agrandir

    votre commentaire