• Le balisage des Aires Marines Protégées

    Deux Aires Marines Protégées viennent de voir le jour à Hienghène :




    l'AMP de l'îlot Hienga (Yeega) : c'est au départ de Hienga que nous exerçons nos activités de randonnée palmée sur le sentier sous-marin balisé lui aussi avec des ancres écologiques. Nous sommes les seuls à fréquenter cet îlot désert.


    l'AMP du récif Doïmen (Dohimen) : nous y avons des sites de plongée d'une richesse remarquable, Cathédrale et Pointe aux Cachalots  en particulier.

    La bio diversité et la bonne santé du récif y ont été saluées par  M.Dan Laffoley, expert pour l’UICN, lors de sa mission d'expertise pour l'inscription au Patrimoine Mondial.

    Nous avons participé aux opérations de balisage en collaboration avec l'entreprise Scaphca de Nouméa.

    J'ai pu faire ces photos lors des opérations de pose des ancres écologiques.

    Le systéme consiste à entrer dans le substrat une ame en acier inoxydable au pied de laquelle bascule l'ancrage.

    La mise en tension à l'aide d'une presse hydraulique garantit la résistance à l'arrachement.

    Un bout équipé de bouées de tension remonte vers la surface et permet de fixer la marque spéciale sans risque de "ragage" sur les fonds.

    Les deux aires sont donc délimitées par un balisage composé de marques spéciales (balises à voyant jaunes en forme de croix) qui en  déterminent le contour.

    Le même système d'ancrage écologique devrait très prochainement équiper tous nos sites de plongée. La sécurité et la protection des recifs seraient ainsi accrues.

    « Nouvelle Calédonie PlongéeRFO parle de nous »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :