• Aurantium

    Aurantium - Babou-plongée - Hienghène - Nouvelle Calédonie

    Tidwan est une plongée située juste au bord de la grande passe de Hienghène.

    La proximité des grands fonds (566 mètres de profondeur au milieu de la passe) en fait un site particulièrement vivant. Les courants de marée y sont parfois forts et apportent les nutriments nécessaires à la prolifération de la vie.

    Là trois pitons sous-marins offrent un parcourt percé d'arches et de tunnels. Les gorgones et les coraux de toutes sortes se partagent l'espace. Les poissons de récif survolent ce décor. Les barracudas et les requins y font la chasse aux bans de lutjans et de carangues...

     Aurantium - Babou-plongée - Hienghène - Nouvelle Calédonie

     Aurantium - Babou-plongée - Hienghène - Nouvelle Calédonie

    C’est dans ce décor escarpé, au fond d’un tunnel sombre, que je l’ai découverte.

    Elle était posée là, bien à plat, sur le sol sablonneux. Terne et sans éclat à cause de la peine ombre je l’ai tout de même reconnue. Je l’ai prise avec précaution entre mes mains en conque et je l’ai montrée fébrilement à mes équipiers qui n’ont pas bien compris mon excitation.

    De retour à la surface je leur ai montré à nouveau ma trouvaille : grande comme le creux de ma main, lisse et brillante de mille feux au soleil du matin elle exhibait sa belle couleur orange vif.

    Cypréa aurantium, juvénile, certainement dévorée dans la nuit par l’un de ses prédateurs qui a, par chance pour moi, épargné sa belle coquille.



    CLASSE :
    SOUS CLASSE :
    ORDRE :
    SUPER FAMILLE :
    FAMILLE :
    GENRE :
    SOUS GENRE :
    ESPECE :







    GASTROPODA
    PROSOBRANCHIA
    CAENOGASTROPODA
    CYPRAEOIDEA
    YPRAEIDAE
    LYNCINA
    CALLISTOCYPRAEA
    AURANTIUM
    La taille moyenne de cette porcelaine est de 90 mm. L'espèce habite dans des crevasses et des grottes sous-marines entre 15 et 45 mètres de profondeur. Très rare, elle est de temps en temps pêchée aux Philippines plus rarement en Nouvelle Calédonie.

    Elle demeure un must dans toutes les collections de porcelaines grâce à sa couleur extraordinaire et garde une côte élevée.

    « Plongée de nuit à l'îlot HiengaLa photo mystère »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Septembre 2009 à 13:21
    Juste une précision cette découverte date de quelques années, février 2003 pour être exact.

    J'ai trouvé une autre coquille intacte, adulte cette fois, l'année suivante. Depuis plus rien.

    A ma connaissance ces trouvailles sont exceptionnelles ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :